Thermopompes et unités murales, qu’est-ce que c’est? Comment cela fonctionne?

Sanyair se fait un plaisir de vous expliquer ce que sont les thermopompes et les unités murales afin de vous aider à mieux choisir.

unité mural thermopompe pour climatisation et chauffage

La thermopompe, un système de chauffage économique

De plus en plus de gens optent pour la thermopompe.

Sanyair vous offre des thermopompes murales pour tous les besoins et pour toutes les bourses. Informez-vous de nos nombreux spéciaux ainsi que de nos plans de financements.

 

Rendement d’une thermopompes et économies d’énergie

La thermopompe murale permet d’économiser en frais de chauffage jusqu’à 70%. 
Une plinthe électrique vous donne 1KW de rendement calorifique pour 1KW de consommation d’électricité. Le rendement d’une thermopompe est de 5 KW de rendement calorifique pour 1 KW d’électricité. Un rendement de 5 pour 1, l’économie est assurée.

Quels sont les facteurs qui permettent d’obtenir une telle efficacité énergétique

1) La superficie et les divisions intérieures de l’habitation à chauffer

L’appareil doit être installé adéquatement et de façon à couvrir toutes les pièces de la maison.

Le nombre de Btu doit être suffisant.

2) Le rendement de l’appareil. Le COP (coefficient d’efficacité)

Par exemple le SEER, servant, à déterminer le rendement énergétique de la thermopompe en mode climatisation ainsi que le HSPF, pour le rendement énergétique en mode chauffage, sont à considérer. Plus le rendement est haut moins est « haute » la facture d’électricité.

La technologie nous offre aujourd’hui des appareils chauffants jusqu’à des températures extérieures de -30 certifiés par écrit.

Dépendant des appareils et de différents facteurs, on obtient en chauffage, pour chaque dollars investit jusqu’à $5 de retour. Imaginez les économies…

3) La rigueur de l’hiver
La thermopompe ne permet des économies que lorsqu’elle fonctionne. Simpliste, direz-vous..


Si votre appareil ne peut vous chauffer à des températures inférieures à -10 ou -15 degrés et que la température extérieure se maintient en bas de -18, il est évident qu’il n’y aura pas d’économies, car c’est votre système électrique qui chauffera votre habitation.

4) L’entretien de votre thermopompe
Un appareil mal entretenu coûte jusqu’à 30% plus cher à opérer qu’un appareil entretenu. Par entretien on entend le nettoyage des filtres régulièrement et l’entretien périodiques par des professionnels. Un appareil chauffant jusqu’à une température extérieure atteignant de -25 à -30, devrait être entretenu à chaque année vu que celui-ci fonctionnera 12 mois par année.

Un appareil ne chauffant que jusqu’à -10 ou -15 degrés ne pourrait être désinfecté et nettoyé qu’aux 2 ans.

Au-delà des économies, le confort des thermopompes

reglage de matiseur avec telecomande

S’il y a un commentaire récurrent c’est bien celui en rapport avec le confort que procure la thermopompe.

En comparaison avec un chauffage par plinthe électrique, la chaleur fournie par la thermopompe murale est beaucoup plus confortable et homogène.

La plinthe électrique fournit une chaleur inégale. La chaleur monte le long du mur, longe le plafond et fini par atteindre le thermostat, sur un mur opposé. Ça amène beaucoup de variations de température.

En fait, il n’y a pas un centimètre entre le plancher et le plafond où il « fait » le même degré… Pour cette raison, les propriétaires installent souvent des ventilateurs au plafond pour homogénéiser la température dans les pièces.

De plus, le chauffage électrique, bien que moins asséchant que le chauffage au bois, brûle l’oxygène de la maison. Normal que certains occupants de la maison se retrouvent avec la peau et la gorge plus sèches ainsi que les yeux secs.

unité de climatisation murale

La thermopompe murale, fournie une chaleur égale, grâce à son air pulsé (jusqu’à 39 pieds, selon les modèles).

Sa chaleur n’est pas agressive, n’assèche pas l’air, n’ayant pas d’élément chauffant.

Les gens qui ont une thermopompe ne chauffant pas à des températures extérieures plus basses que -15 degrés, trouvent souvent que c’est comme ne « plus avoir de chauffage » lors qu’à -20, on ne doit s’en remettre qu’à ses plinthes électriques…

Également, de plus en plus de gens, s’installent une thermopompe au sous-sol les années subséquentes.

Le confort et les économies réalisées avec l’appareil du rez de chaussé convainquent les gens de multiplier leurs gains par 2.

Sans compter que l’été revenu, votre thermopompe murale vous climatisera ou en mode déshumidification, sortira l’humidité de votre maison directement à l’extérieur.

 Fini d’avoir à vider quotidiennement les bacs du déshumidificateur énergivore.

A
Sanyair offre aussi des plans de protections uniques et complets.
Évaluation de vos besoins sans frais 7 jours sur 7.

Fonctionnement d’une unité murale

1. L’air de la pièce est aspiré par la succion du ventilateur.

2. L’air passe à travers un filtre.

La micro-poussière passe également et va se loger dans l’évaporateur. Avec le temps, de plus en plus de cellules du filtre obstruées. 6 grammes de poussière peut augmenter le coût énergétique jusqu’à 30%.

3. Selon le mode choisi, l’air se réchauffe ou se rafraîchit en passant à travers l’évaporateur selon la fonction demandée, En mode climatisation, la condensation produite sur l’évaporateur est ainsi poussée vers le ventilateur. Avec le temps, celui-ci va s’obstruer.

5. Au cours des premiers mois, l’air filtré et propre est rejeté dans la pièce. Sans entretien périodique, l’apparition de moisissures, champignons, bactéries et même d’odeurs est inévitable. Ces éléments sont dispersés dans votre environnement et respirés par les occupants avec toutes les conséquences sanitaires que cela peut avoir.

Pur en savoir plus d’informations sur nos produits, acheter votre équipement ou fixer un rendez-vous pour l’entretien périodique de votre appareil, n’hésitez pas à nous contacter.

Composez le (450)365-2472 ou le (844) 365-2472 (numéro sans frais).

Vous pouvez également compléter notre formulaire de contact .